- Thèse


Titre

Suivi d’un patient cancéreux en médecine générale : Enquête auprès des médecins généralistes du Poitou-Charentes

Auteur

Thèse soutenue le 6 janvier 2005 par Tareck BOICHE

Faculté

Poitiers (86)

Résumé

Le cancer représente en France prés 280 000 nouveaux cas par an et prés de 10 000 pour la région Poitou-Charentes. De par ces données épidémiologiques, il est devenu une priorité nationale en matière de santé avec l’annonce du plan national de lutte contre le cancer en mars 2003. Afin d’assurer à chacun de ces patients une prise en charge globale et équitable sur tout le territoire, l’organisation en réseaux est apparue comme la seule réponse au besoin de coordination et de concertation de tous les professionnels de santé prenant en charge un patient atteint de cancer. Ainsi est né en Poitou-Charentes le Fédération Régionale des Unités de Concertation Pluridisciplinaire en Oncologie Hématologie en 1999. Partant du constat de la faible adhésion de la médecine générale à ces UCPO et à l’aube d’une réorganisation régionale de la prise en charge du cancer selon les modalités du plan cancer, il était devenu important de définir du point de vue de ces médecins, leur rôle ainsi que leur niveau d’implication dans la prise en charge des patients cancéreux tout en précisant leurs attentes ainsi que les difficultés rencontrées. Nous avons donc mené en mai 2004 une enquête transversale et descriptive auprès de 148 médecins statistiquement représentatifs de la Région Poitou-Charentes par l’envoi d’un questionnaire dont le mode de récolte a été double : voie postale et entretien téléphonique. 67 (51%) questionnaires ont été complétés, 85% des MG sont à l’origine du diagnostic, et seulement 12% ont participé à l’élaboration du protocole thérapeutique. Absents du suivi, 71% ont émis le souhait d’être plus investit dans le suivi thérapeutique et post-thérapeutique de leurs patients et pas seulement se cantonner à gérer les effets secondaires ou la phase de soins palliatifs. Les difficultés d’implication des médecins généralistes dans le suivi des patients cancéreux semblent naître dans le clivage qui se fait dans la relation médecin de famille –malade au moment de la thérapie cancéreuse. L’origine allie autre que les convictions de chacun sur leurs propres rôles à tenir, une communication avec les spécialistes déficiente s’appuyant sur des moyens de communication archaïques et des support techniques inadaptés, un enseignement et une formation insuffisante en matière de cancérologie, une prise en charge morale et psychologique difficile à conjuguer avec le facteur temps et des difficultés liées à des spécificités régionales. Les souhaits et les attentes des généralistes définies dans cette étude constituent une base de réflexion à la coordination spécialistes-généralistes et à la future organisation des soins aux patients cancéreux dans la région Poitou-Charentes.

Mots clés

Cancer - Poitou-Charentes - Médecine générale - Organisation des soins - Plan cancer
Télécharger la thèse