- Thèse


Titre

Améliorer la prise en charge des pathologies chroniques en médecine générale : Installation d’infirmières dédiées à la santé publique dans des cabinets de médecine générale, sur le mode de la délégation de tâches. Exemple de la prise en charge du diabète de type 2

Auteur

Thèse soutenue le 1 juillet 2005 par Emmanuelle DELEAU

Faculté

Poitiers (86)

Résumé

Afin de trouver les solutions aux problèmes de la démographie des professionnels de santé, l’URML Poitou Charentes a mis en place le projet « ASALEE » ou Action de Santé Libérale en Equipe. Ce projet a pu profiter secondairement de l’incitation, par le Ministère de la Santé et l’Observatoire National de la Démographie des Professions de Santé présidé par le professeur Berland, à expérimenter le transfert de tâches ou de compétences.

C’est un projet de délégation de taches en médecine générale dont l’objectif principal est d’améliorer la qualité du service rendu aux patients c'est-à-dire :

- développer l’éducation thérapeutique pour les pathologies chroniques, et, l’éducation sanitaire

- développer le dépistage individualisé, et,

- anticiper l’augmentation à venir de la demande de soins en médecine générale.

La délégation de tâches est réalisée auprès de trois infirmières dans trois cabinets de médecine générale (une infirmière par cabinet) et onze médecins généralistes.

Après plusieurs mois d’expérimentation, le bilan réalisé est très satisfaisant.

Il ressort une satisfaction globale de tous les acteurs (patients, infirmières médecins) vis-à-vis de cette nouvelle organisation du travail et de la prise en charge des patients. L’objectif, qui était d’améliorer la prise en charge des pathologies chroniques, est atteint. La comparaison de la réalisation des recommandations de l’ANAES, pour la prise en charge des patients diabétiques de type 2, avec les études de référence faites par la CNAMTS ou l’étude ENTRED, est en faveur de l’expérimentation « ASALEE » : le suivi est mieux réaliser lorsqu’une infirmière en délégation de tâches intervient.

Pour conclure, l’installation d’une infirmière au sein d’un cabinet de médecine générale permet, au vu des résultats d’une première évaluation, d’améliorer la prise en charge des patients porteurs de diabète de type 2.Charentes.

Mots clés

Délégation de tâche - Médecine générale - Diabète de type II

Télécharger la thèse