- Thèse

Titre

Quelle est aujourd'hui, en France, la formation des thésards en médecine générale ?

Auteur

Thèse soutenue le 13 décembre 2005 par Vincent HELIS

Faculté

Poitiers (86)

Résumé

Plusieurs constats font état d’un nombre peu important de thèses et de travaux de recherche en médecine générale. D’autre part, la création du diplôme d’études spécialisées (DES) de médecine générale a engendré l’obligation, pour les internes de la discipline, de produire un travail de recherche afin de valider le cursus. Ce déséquilibre nous a amené à supposer que la formation scientifique des internes de médecine générale était inadaptée. Notre objectif premier a consisté à dresser un état des lieux de la formation à la recherche des internes de médecine générale à l’aide d’une enquête par questionnaire auprès des trente quatre responsables des départements de médecine générale et d’internes de la discipline. En recoupant ces réponses à une revue de guides de thèses, nous avons tenté de définir les critères de qualité d’une thèse. A partir d’une enquête réalisée auprès de quinze experts en recherche, nous avons établi une liste des savoirs minima à acquérir par les internes de médecine générale, pour effectuer un véritable travail scientifique. Afin d’améliorer la qualité des thèses de ces derniers et leur formation à la recherche, nous avons émis des propositions issues de l’ensemble de nos enquêtes.

Le constat principal est l’existence d’un enseignement à la recherche le plus souvent insuffisant et très inégal d’une UFR à l’autre. Ce travail nous a permis de proposer des améliorations à apporter à l’enseignement médical des internes de médecine générale et à la préparation des thèses. Celles-ci passent avant tout par une meilleure formation à la recherche et à la direction de thèses des généralistes enseignants, à la modification de leurs statuts, à la mise en place d’un véritable enseignement aux étudiants des méthodes scientifiques et à l’apport de moyens financiers et humains aux départements de médecine générale.

Mots clés

Médecine générale, recherche, thèse, enseignement médical, formation scientifique, méthodes scientifiques.

Cette thèse à reçu le prix Alexandre Varney qui récompense une projet original valorisant la médecine générale
lors du congrès de l'ISNAR à Tours en Janvier 2005