- Thèse


Titre

Critères du choix du lieu d'installation des résidents. Etude auprès de 119 résidents de Poitou-Charentes.

Auteur

Thèse soutenue le 15 septemebre 2005 par Fabienne MOLARD

Faculté

Poitiers (86)

Résumé

Contexte : Aujourd'hui, on parle de pénurie médicale globale et les jeunes praticiens semblent déserter la campagne. Il a donc été proposé au gouvernement un certain nombre de mesures pour rendre attractive une installation dans les zones rurales et/ou déficitaires.

Objectifs : La question principale est donc de savoir si ces propositions sont susceptibles de "ramener" les jeunes médecins vers ces zones désertées..

Méthode : Une étude transversale descriptive a été effectuée à l'aide d'un questionnaire adressé par courrier aux résidents picto-charentais nous a permis de les interroger sur les motifs de leur choix d'installation et sur les propositions qui avaient été faites au gouvernement. Les résultats ont été traités par une analyse factorielle des correspondances multiples à l'aide du logiciel SAS.

Résultats : 84 questionnaires ont été retournés (taux de réponse 70,59%). 59,5% de ceux qui ont répondu souhaitent s'installer en libéral (dont 86% choisiraient la ville ou le secteur semi -rural et 10% le secteur rural) et 14,3% ne le souhaitent pas. Le temps libre et la vie privée, la scolarisation des enfants, les urgences (rôle de 1° recours), les gardes (nombre), l'investissement initial, la profession du conjoint, les difficultés à trouver un remplaçant, l'éloignement du plateau technique et les charges professionnelles sont, par ordre d'importance, les motifs pour lesquels les jeunes praticiens choisissent une installation en ville ou en semi -rural. L'allègement des charges professionnelles et vacation en cabinet secondaire semblent être les mesures les plus attractives aux jeunes médecins.

Conclusion : La désaffection des zones rurales par les jeunes praticiens est davantage liée à leur volonté de mener de front une vie familiale et une vie professionnelle épanouies qu'à la pénurie globale de médecins. Les mesures susceptibles de rétablir un certain équilibre dans la répartition des médecins sur le territoire sont celles garantissant au jeune praticien que sa vie privée n'aura pas à faire les frais d'une vie professionnelle trop "présente" ainsi qu'un développement du "monde rural".

Mots clés



Télécharger la thèse