Le Collège des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage du Poitou Charentes
et le Département de Médecine Générale - Université de Poitiers
ACCUEIL     Le COGEMS       Le DEPARTEMENT de MG      La FAC de MEDECINE      Le CNGE       Le CRP-IMG

Titre

Etude prospective de l'évaluation des apprentissages du séminaire "relation médecin-patient" en autoévaluation

Auteur

Thèse soutenue le 3 juin 2013 par Hélène SEGARD

Faculté

Poitiers (86)

Résumé

Contexte : Depuis 2011, nous avons mis en place une restructuration du système d’enseignement du Diplôme d’Etudes Spécialisées de médecine générale à Poitiers. La certification d’un étudiant, donnant le droit d’exercer sa profession, nécessite la validation des six compétences transversales issues du Référentiel Métier du Comité National des Généralistes Enseignants. Pour ce faire, il est indispensable d’élaborer de nouveaux outils d’évaluation des formations, qui seront axés sur cet apprentissage par compétences, et qui seront destinés à évaluer les étudiants à terme.

Objectifs : Amélioration de la formation théorique « relation médecin-patient par la mesure du sentiment d’acquisition de compétence auprès des internes de médecine générale ; et mise en évidence des lacunes de l’enseignement du séminaire et de la cohérence entre le sentiment des étudiants concernant l’amélioration de la compétence après formation et le réel sentiment d’amélioration de la compétence sur une autoévaluation de consultation.

Méthode : Notre étude prospective a reposé sur l’autoévaluation de deux promotions d’internes par l’intermédiaire d’une grille de Calgary-Cambridge avec une échelle de Likert à 4 niveaux. Ils ont choisi une consultation vécue, avant et après le séminaire. Les données ont été recueillies via l’Environnement Numérique de Travail de Poitiers et leur traitement a permis de visualiser la progression éventuelle des étudiants.

Résultats : Plus de 70% des répondants se sont sentis validés pour la compétence relationnelle, et il est ressorti des différences significatives entre les deux promotions,

en cours d’étude. La formation ne présente pas de lacune particulière et il existe une cohérence entre le sentiment d’amélioration de la compétence théorique et en autoévaluation.

Conclusion : Notre outil d’évaluation a montré une bonne validité, et a mis en évidence, du fait de l’enseignement facultaire, un sentiment d’amélioration de compétence. Ainsi, nous avons franchi l’une des étapes nécessaires au processus de certification des étudiants.

Mots clés : Evaluation, compétences, enseignement, séminaire, formation, internes, médecine générale, Calgary-Cambridge.




Retour à la liste des thèses